mardi 11 février 2020

Les pieds dans l'eau


"Les pieds dans l'eau" - Scène de Vie - IsoPics - IsoLabo23 


Les pieds dans l'eau


Marcher les pieds dans l'eau
Et la tête dans le ciel
Être bien. Avoir chaud.
Connaître le goût du miel

Jusqu'au coucher du soleil
Quand la mer devient miroir
Que les possibles deviennent sommeil
La lune n'a pas peur du noir

Marcher les pieds dans l'eau
Le cœur à portée de main
Voir ce que les reflets ont de rigolo
Dans la douceur de l'air serein

L'écume des jours qui passent
Dans l'aspiration des grands-fonds
Le ressac jamais ne se lasse
Les étoiles ont leur célébration

Marcher les pieds dans l'eau
Dans l'horizon sans limite
Des bonheurs à portée de peau
Et sécher aussi vite


Iso Bastier
11/02/20

vendredi 7 février 2020

Au-delà de ma fenêtre


"À ma fenêtre"- Encre acrylique - Iso Bastier 


Au-delà de ma fenêtre


Au-delà de ma fenêtre
Ce ciel est merveilleux.
Il y a des perspectives à naître…
Il y a du meilleur, du moelleux

Il faut agrandir la fenêtre
Savoir changer de point de vue
Trouver le bonheur à renaître
Se confronter à l'inconnu

Au-delà de ma fenêtre
Le monde reste à voir
La vie reste à connaître
L'univers reste à prévoir

Il faut sortir par la fenêtre
Quand les portes restent fermées.
Sortir autre qu'on y pénètre
En ressortir transformé

Au-delà de ma fenêtre
Grouille l'avenir des possibles
Et ces choix qui font l'être
Pris au cœur de la cible

Il faut laisser la fenêtre ouverte…
Un passage n'est pas une impasse.
D'autres en feront la découverte
D'autres briseront la glace...


Iso Bastier
7/02/20

jeudi 23 janvier 2020

Viens


Viens

J'aimerais que tu viennes
Là, tout près de moi
J’aimerais que tu tiennes
Pour détenir la foi

Il n’est jamais trop tard
On peut devenir un
Cachés dessous les fards
Se réunir en quelqu'un

Apprends mon ressenti
Efface tes frontières
Je dirai qui je suis
À nous deux soyons fiers

Viens que je me surprenne
Que je dépasse l'endroit
Use-en avant qu'ils ne le prennent
Tu as aussi des droits

La nuit sors ton dard
Contre les coups de surin
Évite les radars
Ce n'est pas pour ton serin

J’aimerais que tu viennes
Là, tout près de moi
J’aimerais que tu tiennes
Pour devenir la loi.

23/01/2020
Iso Bastier

dimanche 3 novembre 2019

Une vie gagnée


"Funambule" - Pastel gras - Iso Bastier 


Une vie gagnée

Je vois le monde à l'envers
Depuis que la roue a tourné
Il y a cet homme autoritaire
Moins amant que choix donné

J'avance dans l'obscurité
Encore en quête du soleil
Pourtant je suis accompagnée
Par la force du conseil

Tout ira bien malgré la fin
La remise en question jugée
L' âge nous fait quitter le sein
Marchons donc vers l'apogée

D'intuitives larmes ont séché
Sur cette énergie qui nous tente
Qui pour construire sait arracher
Celle qui rayonne et qui tourmente

Quand tous les âges réunis
S'équilibrent,  se rencontrent
Ils nous libèrent. On s’unit
Et le pour est tout contre…

Il nous aura fallu communiquer
Voyager très loin de nous-même
Marcher. Parler. Puis naviguer
Pour que le monde nous promène.



3/11/2019
Iso Bastier



mardi 1 octobre 2019

Le sang du temps




"Chao ab Ordo" - Acrylique - Iso Bastier 


Le sang du temps


Le sang coule
Le temps passe
La vie s'écoule
La mort enlace

Pierre qui roule
Amasse
Larmes qui coulent
Sur ta face

Le sang rouille
Le temps lasse
Après la bouille
La trogne fait place

Pierre qu'on foule
Devient une menace
Les armes découlent
De la disgrâce

Le sang bout
Le temps ressasse
Arrivé au bout
Reste la carcasse

La pierre s'éboule
Suivant sa trace
Quand le lierre s'enroule
Le souvenir s'efface


Iso Bastier
1/10/2019

vendredi 20 septembre 2019

Notre-Dame




Notre-Dame


Paris pleure des larmes de plomb
Depuis que la flèche nous a transpercés
Les fontaines ont coupé le son
Tant de mensonges nous ont bercés

Quand Notre-Dame quitte le ciel
Qu'elle vient se répandre sur terre
Sa contamination est substantielle
Dès qu'elle louvoie près des enfers

Jadis la dame eut de l'aplomb
Elle rayonnait de par le monde
Aujourd'hui elle touche le fond
Survit dans l'âme humaine qu'elle sonde

La Mère des mères se meurt
Succombe dans l'Aube de ses enfants
Dans leurs corps elle est une tumeur
Qui fut avant tout un présent



Iso Bastier
20/09/19


lundi 22 juillet 2019

J'aime les vieux


"Le vieil homme et la mort"- Acrylique et Semoule - Iso Bastier




J'aime les vieux

J'aime les vieux
Ils ont dans le regard
Plus que ces poupons hilares
Qui nous rendent mielleux

J'aime leurs yeux
Ils défendent une histoire
Ils n'ont plus peur du noir
L'esprit n'est plus frileux

J'aime car eux
Se délestent au passage
D'inutiles bagages
Qui encombrent nos jeux

J'aime les vieux
Pétris de certitudes
Épris d’habitudes
Ils font de leur mieux

J'aime le feu
Quand il devient braise
Encore chaud il s'apaise
Et sa beauté m'émeut


22/07/19
Iso Bastier